Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 18:56

 

Quand un modelage en argile est terminé, la terre doit sécher, il faut faire la cuisson, et il me reste encore à en travailler les teintes et l’aspect de surface : la patine. 

 

La série des petits "feux-follets" est prête pour ce travail, que je mène sur plusieurs pièces en alternance : je "monte" les teintes petit à petit, je laisse reposer une oeuvre pendant que je patine l'autre, puis j'y retourne ensuite. Il est très rare que je patine une seule sculpture à la fois. 

 

Je débute avec des pigments que je tamponne sur la sculpture à la brosse, que je fixe avec des liants acryliques très dilués en jus. Les couleurs sont souvent pures et les superpositions me permettent de souligner des volumes, des lignes, d’en fondre et adoucir d’autres.

  

Après de nombreuses reprises puis un nouveaux séchage, je cire les sculptures avec des cires colorées, jusqu’à ce que la patine me semble finie, que l’aspect le convienne. Quelquefois j’utilise ensuite du talc, je frotte à la brosse ou au chiffon après séchage.   

 

 

    (05) sculptures brigitte valin   4-patines-terres.JPG    6-patines-terres.JPG   8 patines terres   9 patines terres   11 patine terres   12 patine terre 

vous trouverez plus de photos sur le travail de patine dans l'album : Techniques 2010 : feux-follets

Partager cet article

Repost0

commentaires