Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 17:50

Penser une installation

 

Artame Gallery a retenu l’idée d’ « un temps suspendu... » pour son exposition

de Décembre et ce thème me correspond tout à fait.

 

Le temps : c'est voir et passer à travers, c’est un objet instable que les yeux

ne saisissent jamais complètement, qui prend l’instant et s’y dérobe.

 

Je retourne, dans ma tête, des installations que j’ai envie de préparer

pour le mois qui arrive.

 

Penser une installation, ça se passe comment, au juste, pour moi ?

Voir un espace et m’y projeter, y projeter mes idées indécises. Et pour l’instant,

ces idées sont en grillage, se balancent avec des ombres silhouettes,

comme souvent dans ma tête, avant d’y mettre les mains. 

 

Penser une installation, c’est un peu sculpter le temps. C’est relatif au moment,

au lieu, aux gens, à mon humeur et mes états d’âme...

C’est fait pour ne pas pouvoir se reproduire, on doit se l’approprier à nouveau

chaque fois qu’on passe à côté, on ne doit pas trop savoir à quoi s’attendre

et croiser un instant incertain. installation-volieres-aquatiques-2.jpg  

 

Je ne dessine pas une idée d'installation, je la revasse et je me la raconte.

 

Je vois des images qui me passent dans les yeux,

comme accrocher un rouleau de grillage,

à demi ouvert, tendu par des bambous

et traversé de petits liens.

Suspendre le temps,

avec un bout de ficelle

et le regarder tourner.

Par exemple...  

 

 

 

installation-volieres-aquatiques-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Volières aquatiques" photos B.Bernard (installation de 2007) 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires